Payer moins d’impôts, se construire un patrimoine, anticiper la baisse des revenus à la retraite. Pour toutes ces raisons, l’immobilier locatif conserve la faveur de nombreux Français ! Des dispositifs incitatifs comme la loi Pinel et des projets de construction novateurs, comme la résidence des Hauts de Paris à Suresnes, contribuent à rendre le marché toujours plus attractif pour les investisseurs.

Le marché locatif privé reprend de la vigueur en 2016

La dernière étude publiée par le Crédit Foncier est formelle : après une période de creux, l’immobilier locatif revient actuellement en force et séduit une part non négligeable des investisseurs en quête de rendement et de sécurité. D’après le spécialiste du financement immobilier, 15,4% des logements construits en 2016 seront en effet destinés au marché locatif privé, soit une proportion en nette hausse par rapport à 2015 (14,2%). Au total, près de 41 000 opérations d’investissement locatif sont attendues sur l’année, ce qui représente une hausse de 17% par rapport à l’année précédente.

Fiscalité, patrimoine et retraite : les trois atouts du locatif

Sans surprise, 50% des nouveaux bailleurs avouent être d’abord intéressés par la perspective de payer moins d’impôts, et 71% ont donc choisi de réaliser leur investissement dans l’immobilier neuf. Les nouveaux logements, sous réserve de respecter différents critères tenant au montant maximal du loyer et à un plafond de ressources du locataire, sont en effet éligibles dans certaines zones urbaines à une défiscalisation Pinel. Contre un engagement du propriétaire sur une durée de six à douze ans, la loi Pinel lui permet de déduire entre 12% et 21% d’un investissement d’un montant maximal de 300 000€, soit une réduction d’impôt potentielle de 36000€ à 63000€ !

Au-delà de la carotte fiscale, l’investissement locatif est aussi considéré à 47% comme un bon levier pour se constituer un patrimoine personnel, et à 46% comme une garantie de revenu complémentaire à la retraite.

Les Hauts de Paris : un exemple du renouveau du marché locatif

Au-delà de considérations strictement financières, de nombreux particuliers se décident aujourd’hui à se lancer dans l’immobilier locatif après avoir été séduits par un projet de construction cohérent, qualitatif et à taille humaine. La future résidence des Hauts de Paris, à Suresnes, est largement représentative de cette nouvelle tendance. Porté par le promoteur JP France Résidences, le projet sera livré clé en main dès le deuxième semestre 2018 à onze heureux acquéreurs. Ces derniers pourront choisir d’en tirer un revenu locatif substantiel en prenant pour argument la situation géographique exceptionnelle de l’immeuble, sur la colline du Mont-Valérien, mais aussi la qualité des biens proposés (du studio au T5) et une conception haut-de-gamme jouant sur les effets de la pierre naturelle et des menuiseries extérieures en aluminium-bois.